Hack d’un caisson de basse « JBL Creature » et ajout d’une télécommande

A la suite de mon déménagement, j’ai modifié la configuration des mes équipements TV / DVD… la TV est maintenant reliée par sa sortie audio RCA à un caisson de basse JBL créature. Seulement voilà, pour régler le son sur le caisson de basse, il faut se lever pour atteindre les 2 boutons de réglages présents sur l’un des satellites. En plus il faut allumer le caisson via un interrupteur situé sur la face arrière. Bref, pas pratique tout ça d’autant que la TV ne pilote pas le volume sur sa sortie RCA…

 

2 possibilités:

  •  Racheter un nouveau caisson / ampli.
  • Ajouter une fonction télécommande IR sur le caisson existant.

 

Vous vous doutez bien que j’ai opté pour la deuxième solution ;-)

Aller, c’est parti, sortons les tournevis et voyons ce que l’on peut tirer de la bestiole.

 

Le caisson et ses 2 satellites

 

Tout d’abord, explorons le satellite de droite qui contient le contrôle du volume.

Satellite de droite

 

Les vis sont standard et facilement accessibles.

Humm, des touches sensitives…

 

Nous avons affaire à des touches sensitives. Ça me semble compliqué de venir se greffer à cet endroit d’autant que la place est très limitée.

On va refermer cette partie et passer au caisson de basse.

 

Vue sur les connexions des interrupteurs sensitifs

 

Vous remarquerez par ailleurs la construction très propre du caisson. PCB de bonne qualité, soudures très propres, joints en mousse… Bravo JBL !

 

Pour démonter le caisson, il faut retirer les bouchons des potentiomètres de réglage des basses/aiguës.

Attention, il sont collés avec une sorte de colle néoprène. Ça adhère plutôt bien, il faut forcer doucement mais fermement jusqu’à ce que le bouchon se décolle.

Les bouchons à retirer

 

La suite est très classique. Il faut dévisser l’écrou de fixation du potentiomètre.

Potentiomètre

 

Ensuite les vis dessous.

Les vis

 

Une belle carte, des composants traversants, pas de CMS, voilà qui sera plus facile pour bidouiller :-)

L’intérieur de la bête

 

Ensuite vient un long travail d’inventaire, il faut noter toutes les références des CI et chercher sur le net les datasheet des constructeurs à la recherche d’un composant de réglage du volume.

Bingo ! un PT2256 de chez PTC est présent dans un coin de la carte.

PT2256

 

Voyons en détails le datasheet du constructeur.

 

Datasheet – 1

Un potentiomètre numérique de réglage du volume, voilà qui semble bien prometteur.  Regardons son câblage et un circuit type.

 

Pinout

 

2 pins UP et DOWN ? Cool ;-)

Sample

 

Alors là encore mieux, il suffit de mettre les PINS UP ou DWN à la masse pour contrôler le volume. Simple !

Il est temps de sortir un Arduino et 2 optocoupleurs pour tester le pilotage de ces 2 broches.

Test in progress…

Tout marche parfaitement. Il va donc falloir passer à autre chose que la carte de type « breadboard ».

Je vais intégrer tout ça sur une plaque à bandes, ça sera vite fait et relativement propre.

Question alimentation, nous avons du 18v alternatif. Pas courant…

L’alimentation

 

Je voudrais aussi piloter l’alimentation à l’aide d’un relais. Chose étrange, l’arrivée de courant passe par le connecteur de droite et l’inter par celui de gauche. Le boitier est en réalité en « veille » permanente.

Autre chose, le caisson est éteint lorsque l’interrupteur est fermé, et allumé lorsqu’il est ouvert. Il faudra faire attention lors du branchement du relais en utilisant les bons contacts.

L’interrupteur d’alimentation

Le circuit de redressage est sur la carte à l’intérieur du caisson. On a 26v DC en sortie.

 

La carte des connecteurs

Ma carte est prête seulement je me trouve confronté à un problème de surchauffe du LM7805 qui régule la tension de mon montage. Logique, il est alimenté en 26v et il est traversé par un courant d’environ 100mA. Il va falloir trouver une autre astuce.

Nouveaux tests

 

La carte avec son ATMEGA 168, 2 optocoupleurs, et un relais.

La carte de commande

Revenons à l’alimentation. J’ai trouvé un régulateur DC/DC 24v -> 10v qui devrait soulager mon 7805. Je sais c’est tordu d’avoir 2 régulateurs mais je n’ai rien d’autre sous la main… Celui là provient d’un chargeur de téléphone pour voiture.

Convertisseur DC/DC 12,24V / 10V

 

Les branchement sont faits directement sur la carte du caisson.

Les branchements

 

  • Masse utilisée pour le réglage du volume
  • Volume +
  • Volume -
  • Masse
  • +26v

Devant on retrouve les branchements du relais en parallèle sur l’interrupteur.

Pilotage de l’alimentation

Le capteur IR (1) est glissé puis collé sous le potentiomètre des basses (2).

Récepteur IR

 

Une fente est réalisée à la DREMEL dans la face avant.

Face avant

 

Voilà tout est installé. Sauf que… le convertisseur DC/DC génère des parasites… il est trop près de la carte.

Mauvaise idée

 

Monté différemment, les parasites disparaissent.

C’est mieux
  •  Le régulateur DC/DC
  • La carte de commande
  • Le capteur IR

 

Schéma

 

  • J1,J2: Réglage du volume.
  • J3; alimentation.
  • La LED n’est pas importante, elle a été utile pour les tests.

 

Voilà le code correspondant. Pour le moment les codes RC5 sont temporaires, le temps que je fasse quelques réglages avec ma télécommande universelle.

J’ai utilisé la librairie IRremote qui m’a grandement facilité la vie :)

#include 

#define RECV_PIN 8
#define VOLUP_PIN 10
#define VOLDWN_PIN 9
#define PWR_PIN 6

IRrecv irrecv(RECV_PIN);

decode_results results;
bool power_state=0;

void setup()
{
  //Serial.begin(9600);
  irrecv.enableIRIn(); // Start the receiver
  pinMode(VOLUP_PIN,OUTPUT);
  pinMode(VOLDWN_PIN,OUTPUT);
  pinMode(PWR_PIN,OUTPUT);
  digitalWrite(VOLUP_PIN,LOW);
  digitalWrite(VOLDWN_PIN,LOW);
  digitalWrite(PWR_PIN,LOW);

}

void loop() {
  if (irrecv.decode(&results)) {
    //Serial.println(results.value, HEX);
    switch (results.value)
    {
      case 0x80263D11:
        for (int i=0;i<3;i++)
        {
          digitalWrite(VOLUP_PIN,HIGH);
          delay(300);
          digitalWrite(VOLUP_PIN,LOW);
        }
        break;
      case 0x80263D10:
        for (int i=0;i<3;i++)
        {
          digitalWrite(VOLDWN_PIN,HIGH);
          delay(300);
          digitalWrite(VOLDWN_PIN,LOW);
        }
        break;
      case 0x8026BD59:
      {
        if (power_state)
          {
          digitalWrite(PWR_PIN,LOW);
          delay(2000);
          power_state=0;
          }
          else
           {
          digitalWrite(PWR_PIN,HIGH);
          delay(1000);
          power_state=1;
           }
        }
        break;

    }
    irrecv.resume(); // Receive the next value
  }
}

Les puristes excuseront le code vide fait et surtout le fait d'utiliser un arduino pour une application aussi simple. J'ai fait avec ce que j'avais sous la main et prendre un autre AVR m'aurait demandé beaucoup de temps d'apprentissage / développement. Mais c'est sur qu'un ATTINY serait plus adapté ;-)

Ça marche parfaitement, plus besoin de me lever pour changer le volume ;)
Je rajouterai surement une temporisation pour éteindre automatiquement le caisson au bout d'un certain temps pour éviter de l'oublier allumé.

7 réflexions sur “ Hack d’un caisson de basse « JBL Creature » et ajout d’une télécommande ”

  1. Salut Pierre,

    Bravo pour ta bidouille !

    J’ai souvent le même problème que toi, concernant la génération d’une tension continue et chauffe des régulateurs passifs comme les bons vieux 78xx.

    Comme toi je suis passé au régulateur à découpage, pour être toujours « prêt », j’ai en stock quelques cartes très pratiques, elle sont dispo à (très) bas coûts sur Ebay, on se doute de l’origine, mais la qualité est correcte.

    L’avantage c’est qu’il y a un potar, cela devient super générique et la tension d’entrée peut monter jusqu’à 30 / 32v ! cela ne chauffe vraiment pas beaucoup.
    Bref c’est pratique pour les bidouilles.

    Suffit de chercher avec « DC-DC Buck Converter Step Down Module LM2596 Power Supply Output 1.23V-30V » et le tour est joué.

    Je viens encore d’en utiliser une pour alimenter mon Raspberry Pi à partir d’une alim de « récup » qui débite du 15v 2A (alim d’un vieux Hub) -> nickel.

    ++

  2. Bonjour et bravo pour votre montage.
    Savez vous si il est possible de se procurer un schéma ou au moins la liste des Circuits intégrés ?
    J’ai le même JBL créature, mais il est en panne.Le caisson basse a l’air de fonctionner normalement ainsi que le satellite gauche.Le caisson droit (avec les commandes de volume) ne donne qu’un son très très lointain couvert par du souffle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− cinq = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>