Fraisage d’un engrenage sur ma CNC.

Après quelques tests, j’ai quelque peu amélioré ma fraiseuse. L’axe des Z, peu précis a été remplacé. La précision est maintenant au rendez-vous. J’ai usiné plusieurs circuits imprimés sans problème. Le seul soucis rencontré est venu du réglage du zéro sur l’axe des Z ce qui conditionne la précision pour ôter le cuivre d’un circuit imprimé sans pour autant emporter l’époxy de la plaque. Le réglage manuel étant impossible pour obtenir une bonne précision, j’ai utilisé un réglage automatique par contact. J’ai utilisé une broche libre de la carte d’interface pour réaliser un contact de calibrage. Une petite plaque conductrice est posée sur la matière à usiner, une pince est fixée sur la fraise, machine éteinte. Ensuite EMC2 pilote la machine jusqu’à ce que le contact avec la pièce soit établi. Le zero est alors calculé en déduisant l’épaisseur de ma plaque conductrice.

Voilà la démo en video:

[bliptv]2153801[/bliptv]

Pour ce qui est du fraisage de pièces, je n’ai pas trouvé sous linux de programme satisfaisant permettant de créer des « pocket », je ne sais faire que des fraisages simples. J’ai donc utilisé un freeware « Cambam » pour windows au travers de Virtualbox. Les dessins sont fait avec QCAD sous linux puis convertis en GCODE par Cambam. L’ensemble est ensuite usiné avec EMC2 sous Linux.

La forme à fraiser.

Cambam1

Le chemin de l’outil en vert.

Cambam2

Et voilà la séquence d’usinage. Vous remarquerez facilement qu’il y a une erreur dans mon test, j’aurais du commencer par le centre de la pièce et non par les bords… mais bon, pour un test, le résultat est très concluant, la machine a réalisé 6 passes de 1 mm pour découper la plaque de plastique.

[bliptv]2162993[/bliptv]

7 réponses sur “Fraisage d’un engrenage sur ma CNC.”

  1. bonjour
    que d’heures de recherches
    moi aussi j’ai le virus cnc
    pouver vous me dire comment vous avez installer cambam sur linux s’est le dernier problème sur lequel je croche

    merci
    bob471

  2. Salut,

    C’est bien mon problème aussi. Avec Wine je n’ai pas réussi. Pour le moment je l’utilise avec VirtualBox et Windows, mais ce n’est pas très satisfaisant…

  3. Bonjour et bravo!
    J’attaque une fraiseuse numérique pour mon club et en ayant fait le tour, je retombe exactement sur la meme suite logicielle que vous.
    La mécanique est à 80% faite et je vais commander une carte 4 axes ( 2 moteurs en X pour moi) chez HobbyCnc.
    Je n’ai pas encore planché sur la config de la carte avec EMC2 et je voulais savoir si vous pouviez me rassurer sur ce point?!
    Merci.
    Bertrand

  4. @Bertrand,

    Il n’y a pas de soucis avec EMC2 et la carte HobbyCNC. Ca marche parfaitement bien. J’ai utilisé 3 axes et 6 interrupteurs de fin de course. J’ai rencontré plus de problèmes mécaniques que sur la partie commande: rigidité de l’axe des Z, backslash…

    Pour le moment tout marche bien, mon seul regret, c’est la taille de la table de fraisage qui est un peu petite: 15 x 15 cm.

    Bonne continuation.

  5. Eh bien me voila rassuré!
    Au niveau soft, je viens d’apprendre que Qcad n’était plus open! J’ai toujours une version libre, mais plus a jour de fait.
    Sinon, En terme de soft générateur de G-code avec la prise en compte du décallage de l’outil, avez vous essayé Gsimple ou Gcam?
    Bertrand

  6. Qcad dans sa version actuelle est suffisant pour mon utilisation . Pour le gcode, après pas mal de tests, je reste sur CAMBAM beta. J’ai essayé GSIMPLE mais je n’ai pas compris grand chose. Cambam est simple et j’obtiens très vite le résultat souhaité 🙂

    Pour percer des grilles ou autres motifs géométriques, il y a des scripts python avec EMC2 qui font très bien le boulot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.