Flux de création de fichiers GCODE avec des outils libres

Après le petit tutoriel de ce matin, voici un post qui résume le « flux de production » de mes fichiers GCODE.

  • La base

Tout commence par l’objet indipensable à la prise de mesure: le pied à coulisse.

  • Les matériaux

Une fois l’objet à créer correctement dimensionné, il faut trouver le matériau dans lequel on va le créer. J’utilise principalement des bois et plastiques, les métaux étant (à par pour de la gravure) trop difficiles à fraiser avec mon matériel (il manque un refroidissement liquide ou un moteur de broche avec une faible vitesse et un gros couple).

  • Pour le bois, je prends en général du MDF ou du contreplaqué qui peuvent faire entre 3 et 15 mm.
  • Pour le plastique j’utilise beaucoup le PVC qui a un bon rapport qualité / prix ainsi que du PEHD ( c’est ce qui est utilisé pour les plaques à découper dans votre cuisine 😉  ou encore du DELRIN (qui est excellent mais cher)

Le choix du matériau est fait, maintenant les logiciels ! Ne soyez pas effrayés, il y en a un certain nombre mais chacun est très performant dans son domaine.

  • Les logiciels de CAO

Pour dessiner des pièces à usiner, celui que j’utilise le plus, c’est LibreCAD. C’est un fork libre du projet QCAD. Avec un peu d’habitude, vous dessinerez en quelques minutes des pièces relativement complexes en 2D. Vous pouvez commencer par regarder le tutoriel d’Andre PASCUAL, il parle de QCAD mais c’est la même chose, à part les icones qui changent, le principe est identique et le tutoriel est excellent.

 

Quand il s’agit de graver des dessins ou du texte, rien de vaut inkscape qui n’est plus à présenter. Il est préférable lorsque vous utilisez inkscape pour créer des fichiers DXF, nécessaires dans la suite du flux de production, d’enregistrer avec le greffon « Better DXF Output ». Pour certains dessins contenant des courbes de bezier ( splines ), je suis obligé d’ouvrir les DXF de LibreCAD avec Inkscape puis de les réenregistrer pour qu’il convertisse tout en polyline. Sinon, j’ai des plantages lors de la génération du GCODE avec HeeksCNC. Un bug qui sera surement corrigé par les développeurs, mais en attendant…

Dans un autre cadre très particulier, celui de la création de circuits imprimés, j’utilise KiCAD, un concurrent du très connu EagleCAD. Avec ce logiciel, je génère des fichiers GERBER qui seront ensuite convertis en GCODE.

  • Les logiciels de création du GCODE

Ici, seulement deux logiciels sont utilisés:

HeeksCAD / HeeksCNC vont permettre de transformer le fichier DXF 2D en un fichier permettant de piloter la machine CNC. On renseigne au logiciel le diamètre de l’outil, son positionnement par rapport à la pièce, la vitesse d’avance… Bien qu’assez jeune, ce logiciel donne de très bon résultats.

 

En dehors des DXF, il y a les fichiers GERBER de Kicad. Là j’utilise pcb2gcode qui est un logiciel en ligne de commande.

 

pcb2gcode --metric --zsafe 2 --zwork -0.06 --offset 0.2 --zchange 25 --mill-feed 100 --mill-speed 5000 --back $back
  •  Pilotage de la CNC

Ici, un seul choix et non des moindres: EMC (LinuxCNC). Il prend en entrée les fichiers gcode et pilote la machine au travers d’un support temps réel du noyau linux. Il est préférable d’ailleurs de lui dédier une ancienne machine.

Et voilà après 2 heures de travail une manette de coinceur pour un voilier. L’originale en rouge est fendue, la nouvelle en DELRIN est très solide 🙂 et identique à l’originale (les économies de plastique en moins), elle parait plus épaisse mais ce n’est qu’un effet d’optique sur la photo.

 

 

Diagramme du flux de production

 

Si vous connaissez, utilisez d’autres outils, mettez les en commentaire c’est toujours intéressant !

10 pensées sur “Flux de création de fichiers GCODE avec des outils libres”

  1. Merci pour ces « tutos » est les explications !
    Je viens de finir ma CNC maison (cf voir mon liens web) et j’ai fais tourner les quelques testes dans EMC2 mais maintenant j’essaie de faire mes propres pièces et autres PCB mais je galère ! alors tout ceci est la bienvenue ! merci encore!

  2. Bonjour,

    J’ai essayé ce weekend d’installer PCB2GCODE sur une Linux Mint 11 et j’ai vraiment pas réussi.
    J’ai installé au fur et à mesure tous les composants que le ./configure demandait et le make a compilé qqch mais j’en suis pas sûr… (pcb2gcode.1 dans le répertoire man??) et ensuite le sudo make install ne fait pas grand chose (install-am.sh nothing to do!!).
    Je sais que vous n’êtes pas là pour faire le SAV, mais suis-je le seul à galérer à installer ce soft ? (je suis partie de la tarball fourni de la dernière version car quand je fais un GIT clone, il n’y a même pas de fichier configure !!!!

    Merci, Bonne continuation!

  3. Je n’ai encore pas essayé mais pour le passage d’outil j’ai entendu du bien de pyCAM. Et pour le contrôle de la CNC, il existe une alternative open source à Linux CNC, enfin c’est très différent puisque ce n’est plus un ordinateur mais un microcontrôleur : GRBL sur arduino et équivalent. Si l’interpréteur gcode est bon, ça peut vraiment être pratique pour se passer d’un port parallèle (après il existe des système pros basés sur des pic mais ce n’est pas open source).

  4. J’ai installé Emc2 sur une machine dédiée, mais je n’arrive pas à faire des déplacements avec la CNC puisque la sortie parallèle n’est pas reconnue par Ubuntu. C’est un port sur carte PCI Delock 89004 (1*parallel + 2*série). Une aide serait précieuse, je galère depuis des jours à essayer de faire monter cette installation
    Cordialement

  5. Je veux réaliser des PCB par gravure mécanique et non par procédé chimique.
    Que me conseilleriez-vous en logiciel de conception et de pilotage de CNC.
    Merci par avance de votre réponse
    christian feugère

  6. Bonjour, je viens d’installer le greffon « better DXF output » mais malheureusement il me retourne un message d’erreur à l’enregistrement du fichier, qu’il ne veut pas enregistrer d’ailleurs…
    Apparemment il y a des problèmes dans les fichiers du greffons better dxf output.
    Si toute fois tu pouvais me venir en aide, ce serait très gentil de ta part…
    Je pourrais te donner plus d’info le message d’erreur si tu le souhaite.
    Merci d’avance pour ta réponse

  7. Bonjour, j’ ai construit une CNC avec une petite perceuse à colonne
    j’ utilise sketchup pour le dessin, l’ export STL , pour l’ imprimante 3D, et Mach3 pour ma fraiseuse avec l’ interface M 501
    j’ ai réussi à faire quelques copeau en tapant le G Code à la main. (cube de turner)
    aéromodeliste , je voudrai tailler des nervures d’ aile et d’ autres couples
    j’ ai essayé Pycam pour convertir des fichiers STL provenant de sketchup, mais sans rien comprendre des boutons en anglais,c’ est difficle.
    je n’ ai pas l’ habitude des forums, où sera la réponse ? par mail ?

    Louis-Paul

  8. Bonjour
    Vraiment merci pour ces tutos et explications.
    J’ai un problème avec HEEKSCAD. Je ne parviens pas à visualiser le fichier .dxf produit par LIBRECAD. J’ai repris le même dessin que dans la vidéo. Lors de la demande d’ouverture, rien n’apparait dans l’onglet « objets ».
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.