WC suspendus, il était temps…

Depuis quelques années, je rénove notre maison. Un des chantier qui me reste, les WC. Ils sont dans leur jus, avec un charmant carrelage jaune. La cuvette n’est pas terrible et l’évacuation hasardeuse. Bref, il est temps de s’en débarrasser. Comme toujours, en rénovation, les choses peuvent être un peu plus compliquées que prévu.

Oh, que c’est beau !

Démolition, ça c’est facile et ça va assez vite.

Le radiateur est vidangé et déposé. Il sera décapé et repeint.

On continue à supprimer l’ancienne faience.

Les murs sont repris au plâtre et ensuite à l’enduit.

Le bati support et positionné pour prendre les mesures et vérifier les éventuels problèmes.

Et voilà, on arrive dans les imprévus, l’alimentation en eau de l’ancien WC arrive pile contre le pied du bati. A l’époque, ils faisaient courir les tuyaux dans la chape., mais où ? Si je perçe le tuyau j’ai gagné ma journée et des ennuis à répétition (même si j’ai tout ce qu’il faut pour réparer).

Je prends le plan B, on vire la chape et on repasse un nouveau tuyau.

Ah ah, il passait juste sous un des boulons du pied. si j’avais percé, il n’aurait pas fallu aller trop bas.

Régréage du sol. Surtout pour les pieds du bati. Sur le reste, je vais faire une chape sèche fermacell qui va rattraper les éventuels écarts de niveau.

Le nouveau lave main prend place pour être sûr des passages de tuyaux. Soit je fais un passage encastré mais ce n’est pas très conforme au DTU, soit je fais en apparent mais l’évacuation est haute, ça va vraiment se voir 🙁

Option 1, tant pis pour le DTU. Je fais une petite saignée dans la brique platrière pour passer l’évacuation en 32 et l’arrivée d’eau.

Cintrage et présentation des tuyaux au programme. Je révise le cintrage et regardant les excellentes vidéos de Laurent (LJVS). Et j’essaye du mieux possible de faire du bon boulot. Quand on est un bricolo du dimanche, c’est surtout l’expérience qui nous manque.

On continue le cintrage dans tous les sens pour arriver à rattraper l’ancien tuyau qui passe contre ce mur.

Voilà, tout passe. Maintenant il faut braser tout ça.

ça prend forme, on peut même tester l’évacuation après l’installation de la selle pour le lave main.

On rebouche la saignée

Le placo posé, on s’occupe de la chape sèche.

Avec les plaques, c’est mieux, reste à carreler tout ça.

Voilà c’est fait. Je n’ai pas vu un défaut sur un des carreaux mural. Je le remplacerai un peu plus tard.

Je fais une tablette en sapin sur le haut du chassis

ça marche, et sans fuite :-p

Le radiateur est repeint et reposé.

La porte est préparée puis repeinte.

J’installe un cache pour les tuyaux horizontaux. Je le prolongerai plus tard pour la colonne de chauffage.

Voilà, c’est terminé. Parfait, non, mieux qu’avant, certainement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.